Activités et emplois en Normandie

Plus de 1000 emplois mobilisés

 

Le parc éolien en mer du Calvados s’appuie sur un maillage d’infrastructures et de compétences régionales et participe significativement à la création et mobilisation d’emplois en Normandie.

Les activités de construction, d’assemblage, d’installation en mer et de maintenance du parc éolien permettront la montée en puissance localement de savoir-faire et de compétences.

Fabrication et assemblage des éoliennes au Havre

Sur le quai Joannes Couvert du Havre, au sein de l’usine construite par Vinci, la fabrication des pales, nacelles et génératrices des éoliennes Siemens Gamesa Renewable Energy du parc éolien en mer du Calvados débutera en 2023. Cette activité mobilisera 750 emplois locaux.

Les différents composants des éoliennes seront aussi pré-assemblés au Havre avant leur transport en mer. Ce site de construction à terre, appelé « hub logistique », permettra de limiter le nombre d’opérations en mer et mobilisera de nouveaux emplois directs et indirects.

Exploitation et maintenance à Ouistreham

Le domaine du port de Caen-Ouistreham accueillera la base d’exploitation et de maintenance du parc éolien en mer du Calvados.

A partir de 2024 et durant toute la durée de vie du parc, soit environ 25 ans, les opérations de production, de supervision et de maintenance mobiliseront une centaine d’emplois à Ouistreham.

Ces opérations généreront aussi de l’activité pour les entreprises locales aussi bien pour la maintenance des navires (accastillage, mécanique, carburant, …) que pour le fonctionnement de la base (entretien des locaux, gardiennage, restauration, …).

Le recrutement du personnel sera réalisé au moment de la mise en service de la base de maintenance.

Implication forte des PME et PMI

 

Une équipe chargée des relations portuaires, industrielles et territoriales a été mise en place et travaille en lien étroit à accompagner les entreprises locales vers le marché de l’éolien en mer. Cette équipe mène, avec l’aide des acteurs économiques locaux, des actions d’information des entreprises et des acteurs socio-économiques sur les besoins industriels du projet et les opportunités de création d’activités associées.

L’objectif est de permettre à la Normandie de bénéficier du plus grand nombre de retombées économiques et de création d’emploi liées à la filière industrielle nouvelle de l’éolien en mer.

Des partenariats locaux pour l’emploi, la formation et l’insertion

Le maître d’ouvrage poursuit également les relations avec les acteurs locaux de l’emploi, de la formation et de l’insertion, et contribue au développement de la connaissance des métiers de la filière éolien en mer auprès des collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi ou professionnels en reconversion (forum des métiers du Cotentin, forum Explor’emploi, forum des métiers du Bessin…).

Une convention de partenariat entre le maître d’ouvrage d’une part, et l’État, Pôle Emploi, la Région, la Maison de l’emploi et de la formation (MEF) et la Maison de l’emploi et de la formation de l’agglomération caennaise (MEFAC) d’autre part, a également été mise en place.

De plus, le maître d’ouvrage s’engage à confier 5 % du volume d’heures total nécessaire à la construction et à l’exploitation du parc aux personnes éloignées de l’emploi.

Une grande diversité de métiers sollicités

○ Les métiers de la chaudronnerie et de la plasturgie : chaudronniers, soudeurs, stratifieurs, drapeurs, etc.

○ Les métiers de l’assemblage : monteurs-ajusteurs, câbleurs, électrotechniciens, etc.

○ Les métiers « support » : techniciens santé-sécurité, Ressources Humaines, comptables, logisticiens, responsables de site, etc.

○ Les métiers de la logistique et de la gestion de sites : logisticiens, levageurs, manutentionnaires, gardiennage, entretien, etc.

○ Les métiers des domaines maritimes et portuaires

○ Les métiers de l’exploitation et de la maintenance : techniciens de maintenance, techniciens de supervision, etc.

○ Les métiers du domaine maritime : marins, manutentionnaires, logisticiens, grutiers, etc.

○ Les métiers « support » : techniciens santé-sécurité, Ressources Humaines, comptables, logisticiens, responsables de site, etc.

Consultez les sites EDF Renouvelables et wpd France pour connaître les opportunités actuelles.